Femmes / Donne / Mujeres/ Women

Je reviens vers vous avec un nouveau sujet d'actualité...Je dédie ce petit article à toutes les femmes qui se battent, au jour le jour, et qui sont dans l'incapacité totale de témoigner. Je croyais pourtant devoir me cantonner à la communication internationale mais le fait de se taire ne serait pas être femme. J'écris ce texte pour toutes les femmes qui savent et gardent le silence...Depuis mon handicap physique, je témoigne et assume encore mes écrits...La vérité est parfois difficile à accepter et pourtant c'est comme cela que l'on avance !

 

Cela deviendrait "presque normal" et pourtant nous sommes des femmes en péril...C'est à notre liberté que l'on s'attaque ! Nous devenons le fruit d'une économie "parallèle" et absolument abjecte et que je dénonce, ici, par le biais de mes pensées et tout en passant par la liberté de penser au nom de toutes celles que nous sommes... Nous ne sommes pas obligées d'accepter le racolage ni le harcèlement moral ou sexuel que pratiquent, depuis peu, en ville ou ailleurs, des "racoleuses" opérant ainsi toute la journée et à toute heure...Certaines se baladent (en plein jour), tout en mettant en valeur leurs "charmes"  et échangeant leurs numéros de téléphone avec des inconnus et cela devant des plus jeunes, sans aucune pudeur !

Nous sommes des femmes et pas des "objets sexuels". Certaines "filles" assument ce "métier parallèle" mais nous n'avons pas à en subir les conséquences..Pour certaines d'entre nous, c'est notre dignité qui est en jeu et en danger et il est normal de témoigner face à ce "nouveau type de comportements"... Certaines femmes doivent assumer leur vie (femmes isolées ou en couple) et avec des enfants à charge pour certaines. Celles dont je vous parle sont en dehors de ces trafics ou réseaux de "prostitutions" dont certaines "travaillant en free lance" et "à leurs comptes" et tout ceci devient "normal"...

Plus on acceptera cela, plus nous vivrons dans la précarité et plus aurons des difficultés à retrouver une activité professionnelle.

Ces "filles" dont je vous parle sont de plus en plus nombreuses à agir et de jour et de nuit, échangeant leurs coordonnées avec des inconnus et cela dans les lieux publics ! Jolis talons hauts et lingerie vont de pair avec "racolage" et ces nouveaux codes représentent pourtant un réel danger !

On se croirait sur je ne sais quelle planète et ce n'est pas un spectacle… J'assume, encore et toujours mes propos mais j'ai encore peine à trouver les mots devant cette "nouvelle gangrène". Nous sommes aussi des mamans et ce type de situation me dépasse, tout en pensant à témoigner, afin que l'on puisse trouver une solution et que cela ne nous soit pas "imposé" gratuitement. ou bien cela se fera sans les femmes qu nous représentons !

Je pense qu'il y a des lois qui existent en matière de "racolage" ou en matière de "harcèlement moral" ou harcèlement "sexuel" dans ces lieux publics. Imaginez vous que la plupart des gens qui se rendent au travail n'ont pas à subir ce type de comportements inadaptés !

On est en plein rêve ! Ces personnes savent "opérer rapidement" et presque dans l'anonymat total ! C'est aux femmes de prendre la parole... Le droit devrait s'appliquer en matière de "racolage" et de "prostitution free lance" !

Il y a péril en la demeure et je vous prie de bien vouloir lire mon article, non pas en "diagonale", mais de vous pencher un peu plus sur ce "nouveau type" de problèmes que nous subissons chaque semaine...

Lançons un appel avant que nous ne puissions plus rien faire et ne baissons pas les bras devant l'ampleur de ce réseau... Assumons notre féminité et notre féminisme ! Non à toutes ces "filles faciles", et restons femmes et dignes de l'être !

Je témoigne pour toutes celles qui n'en pensent pas moins et restent impuissantes face à ce "nouveau fléau" dont nous sommes, depuis peu, spectateurs et spectatrices et que l'on nous impose...

J'écris aussi pour toutes les personnes qui sont en situation de handicap et notre vision des choses a autant de poids que celui des autres !

Notre liberté d'expression est là aussi pour être entendue. Soyons écoutées et comprises.Communiquer veut juste dire que l'on relate une information arrivant à bon port ! Personne ne vous parlera de ce type de problèmes et je le partage avec vous tous. 

Merci à vous tous d'avoir lu cet article, sans en interpréter le contenu,(ce qui est aussi un réel problème d'actualité). Ah ! Enfin ! Oui à liberté d'expression et sans aucun tabou tout en passant par le respect de l'écriture...Il y a des vérités qui sont difficiles à entendre ou à lire... On ne peut pas plaire à tout le monde et cela sera le mot de la fin ! Merci à ceux qui me suivent sur ce site web !

 

Aimée

 

 

Copyright texte et photos :

Aimée / www.barcelonachinandega.fr