Lait de vache suisse (CH)

Crédits photos : Aimée / www.barcelonachinandega.fr + DR

Un aliment complet et équilibré, de saveur légèrement sucrée, le lait suisse n'en finira pas de nous étonner. Produit par les vaches de ce petit pays montagneux d'Europe centrale, nous avons bien du mal à le trouver sur nos tables françaises et pourtant il représente toute une part de marché si importante à leur économie nationale.

 Son appellation est protégée... Les vaches laitières suisses donnent entre 20 à 35 litres de lait par jour ! Alimentation, fourrage, bien-être animal, sélection de la race et qualité sont des valeurs chères aux éleveurs suisses. Des fermes proposent aussi leur lait au consommateurs. Mais, il existe aussi un circuit court, allant de l'éleveur aux entreprises de transformation régionales et où le lait est transporté plusieurs fois par jour et par semaine.

Que consomment les vaches laitières helvètes ?

Ces bêtes mangent entre 80 kilos d'herbages (herbe, foin, graminées, etc...) et jusqu'à deux kilos de céréales et oléagineux.

Au sein de ce petit pays, une exploitation laitière familiale détient, en moyenne, 25 vaches sur un cheptel de 550 000 de race laitière, réparties sur la totalité de leur territoire. L'organisation des producteurs laitiers suisses (Schweitzer Milchproduzenten) que l'on nomme, en allemand, SMP, regroupe onze organisations régionales de producteurs de lait.

Depuis septembre 2019, un petit nouveau a vu le jour sur le marché suisse et l'appellation "swissmilk green" garantit un lait de qualité et au label référencé. Pour une qualité laitière encore plus savoureuse et respectueuse de l'environnement !

Le label "swissmilk" existe et est gage d'agriculture durable en Suisse. Des coopératives comme Emmi (CH) s'invitent sur les tables  à l'heure du petit déjeuner et cette brique de lait fait partie du patrimoine laitier helvète ..

C'est tendance, de multiples fermes laitières ouvrent leurs portes aux suisses et leur proposent du lait que l'on va directement chercher à la source !Ce pays reste le pays du lait et du chocolat. Sans production laitière respectueuse, il n'y aurait plus de vaches en Confédération helvétique. Vive les vaches et vive la Suisse !

 

Aimée

 

 

Copyright texte : Aimée / www.barcelonachinandega.fr

 

 

Copyrights photos : Aimée /www.barcelonachinandega.fr et DR