Migros (Switzerland)

Site internet : www.migros.ch

 

Page Facebook : Migros

 

Migros est un conglomérat d'entreprises coopératives suisse et le plus grand groupe suisse dans le domaine de la grande distribution. Partons à la découverte de son histoire ...

Chronologie :

Gottlieb Duttweiler (1888-1962) s'est inscrit dans l'histoire économique de ce petit pays. Mariè à Adèle Duttweiler, sa femme, ils feront équipe ensemble. Le 15/05/1925, après avoir acquis une solide expérience commerciale, il fonde Migros SA et tout commence à cette époque.

Au tout début, il fait l'acquisition de cinq camions Ford T qu'il aménage en magasins mobiles. Le café, le riz, les pâtes, le sucre, sont alors des produits de base qu'il vend 40 % moins chers que ses concurrents.

En 1926, Gottlieb Duttweiler ouvre son premier magasin Migros. La lutte contre la concurrence est rude et face à cette guerre des prix, en 1928, le fondateur de Migros fonde sa propre industrie et le début d'un bel essor économique voit alors le jour.

En 1940, Migros prospère en une coopérative et une école-club ouvre ses portes ainsi qu'un engagement pour la culture et la formation qui devient accessible aux couches sociales les plus pauvres.

Migros regroupe près de dix coopératives régionales. Afin de développer un "business" local avec des producteurs locaux, le couple Duttweiler continue, de nos jours, à se battre pour leurs idées.

Tout un système coopératif existe autour de ces magasins avec des coopérateurs et coopératrices très actifs. Migros est très engagé pour la planète, le marché du bio et le développement durable, sous l'égide de leur programme Génération M.

Ils ont développé tout un système de consommation durable, comme la pêche durable et surtout moins de plastiques, tout en luttant pour la biodiversité. Economiquement parlant, plus de 20 000 produits Migros (de qualité) sont distribués dans le monde entier.

Il s'agit de la M-industrie. Ce groupe reste le premier groupe industriel, distributeur de Suisse, tout en exportant dans plus de 50 pays. Aller faire ces courses chez Migros, c'est aussi pour les frontaliers, comme pour tous, ramener un peu de cette Confédération Helvétique, chez soi.

C'est une belle histoire économique qui reste chère au cœur des suisses. Le site web de Migros est aussi traduit en anglais, en italien et en allemand. We love Migros ! Merci Monsieur et Madame Duttweiler...pour ce rêve devenu réalité et qui n'en finit pas de prospérer !

 

Aimée

 

 

Copyright texte :

Aimée / www.barcelonachinandega.fr

 

Copyright photos : Migros