Caillettes et Atriaux

Crédits photos : www.barcelonachinandega.fr + MIGROS.CH

Paté de hígado de cerdo, cordero, ternera, cocido con hierbas aromáticas y espinacas, servido caliente o frío - Patè di fegato di maiale, agnello, vitello, cotto con erbe aromatiche e spinaci, servito caldo o fredo - 豚レバーのパテ、ラム、子牛肉、芳香性のハーブとほうれん草で調理、温かいまたは冷たくしてお召し上がりいただけます-

 

Une fois n'est pas coutume, partons pour le Sud-Est de la France. Une petite spécialité bien ancrée dans ses terres et qui nous fera voyager culinairement.

La caillette est d'origine ardéchoise, lozérienne, drômoise, mais aussi savoyarde et varoise. Son histoire remonte au XVIème siècle au fin fond des fermes. Elle prend la forme d'une petite boulette de viande et le choix est large, à votre convenance. A base de porc ou de veau, d'agneau et de foie de lapin, à vous de choisir votre préparation.

La campagne, la terre, le bétail et ses caillettes. En fait, il s'agit d'un hachis de viande, de feuilles de blettes et d'épinards, entouré d'une crépine et cuit au four. Servies en entrée ou en plat principal. La plus connue, celle du Vivarais, rattachée de nos jours à l'Ardèche, est la spécialité gastronomique de ce département.

De manière générale, elle se consomme avec des épinards, des blettes, des pommes de terre ou encore à base de champignons.

Une petite spécificité du Lubéron (massif montagneux français s'étendant des Alpes-de-Haute-Provence jusqu'au Vaucluse), n'est autre que la caillette de lapin aux herbes aromatiques !

Mais n'oublions pas le Finistère et son hachis de Cornouaille aux échalottes, tomates, vin blanc et servi avec du blé ! La Bretagne a ses caillettes régionales aussi ! Lorsqu'elle se consomme chaude, tout le parfum mariné de ce pâté vient réveiller vos papilles.

Les supermarchés régionaux E.Leclerc, les proposent au rayon charcuterie/traiteur. Mais il vous faudra faire, parfois, plusieurs grandes surfaces avant d'en trouver. Cela relève d'un parcours du fin gastronome.

La Suisse romande et la Savoie ont elles aussi leurs spécialités : les atriaux.

A base de porc, de persil et d'épices, chez nos amis helvètes, elles se rôtissent à la poêle et sont servies avec une sauce au vin blanc. En Suisse, leur histoire remonte au XVIIème siècle. La Savoie y trouve sa place également car les atriaux  font partie de la gastronomie de cette belle région frontalière.

Ce produit ardéchois n'a pas fini de nous étonner et les Chefs étoilés régionaux nous les font redécouvrir sous toutes leurs formes. On aime les caillettes et les atriaux !

Aimée

 

Copyright texte : Aimée / www.barcelonachinandega.fr

 

Copyrights photos : Aimée / www.barcelonachinandega.fr + MIGROS.CH