Echirolles

Crédits photos : Aimée / www.barcelonachinandega.fr

 

 

 

Fraudes - delitos - papeles falsos - tarjetas polideportivas - sistema sanitario - tarjetas de transporte falsas - delitos - Echirolles (38130 Isère) - intervenciones franco-italianas y franco-españolas - brigadas 

Frode - delitti - carte false - tessere palazzetto dello sport - sistema sanitario - tessere di trasporto false - reati - Echirolles (38130 Isère) - Interventi franco-italiani e franco-spagnoli - brigate -

Frauds - credit cards - health cards services - sports access premium cards - spanish and italian cooperations -

 

Une fois n'est pas coutume. Suite à l'actualité qui se presse à vitesse grand V, et où je réside (ce qui n'est pas le cas de certains fuyant la région isèroise), j'ai décidé de parler d'Echirolles, 381330. Il est urgent de lancer l'alerte tant qu'il est encore temps.

On peut informer sans désinformer et sans jouer les clones de John Fitzgerald Kennedy en photos !

 

Echirolles est une commune française située en Isère (38130 / Auvergne-Rhône-Alpes) avec plus de 362 000 habitants. Principale ville de la région grenobloise et sous la représentation des communistes, les saluant au passage.

Depuis peu et c'est la raison pour laquelle je prend ma plume, les médias ne parlant jamais de notre ville, nous avons de gros soucis au niveau local ! Commerces illicites et clandestins de toutes sortes, invisibles à l'oeil nu. Il en ve de même concernant des propriétaires de studios ou 3 pièces sans nullement aller leur demander l'origine des fonds versés aux agences immobilières. Certains de ces individus finissant même par siéger au conseils d'amnistrations de ces sociétés spécialisées dans l'immobilier conseil. Des "planqués"!

Faux papiers ou titres de séjours allant du droit d'asile aux cartes de transports, fausses cartes de santé, cartes de membres du club de sport de type "abonnement Premium" et j'en passe !

Les magouilles sont si importantes sur Echirolles que des centres commerciaux de cette ville sont en chantiers et en travaux pendant encore bien longtemps et nous finançons tout cela avec nos impôts et les fraudes qui le permettent.

La région Auvergne-Rhône-Alpes souffre gravement de sa notoriété. Les personnes sans domiciles fixes, mises à l'abandon à cause de leurs pauvretés, sont "dégagées" par la ville de Grenoble et repoussées via Echirolles. Nous sommes en train de devenir un champignon humanitaire des personnes refoulées sur la capitale européenne verte des Alpes.

Les brigades référentes et transalpines, franco-italiennes et franco-espagnoles passant par la ville de Nîmes, dans le département du Gard, connaissent bien le terrain et c'est à ces équipes qu'il faut donner la parole sur les plateaux de télés. Cette mafia est bien et bellement installée sur Echirolles.

Turin n'est pas loin et est la capitale italienne du Piémont. Les clandestins et leurs trafics passent par cette ville avant d'arriver sur Grenoble. Turin est aussi connue pour son architecture et sa gastronomie mais est une ville devenue dangereuse par sa fréquentation illégale et les italiens repoussent ces individus vers notre ville iséroise, car il en va de leur sécurité.

Ce texte n'est pas discriminatoire ni nationaliste mais il relate la réalité de ce que nous vivons chaque jour et Echirolles est sous les "sunlights".

Je demande à mes lecteurs et amis ou collègues travaillant au plus haut niveau de faire opérer les coopérations franco-italiennes et franco-espagnoles sans oublier les suisses, dans le but de ne pas cibler uniquement les trafics de drogues mais en pensant un peu plus aux trafics invisibles qui règnent sur Echirolles que je pense complètement dépassée par l'ampleur du fléau.

Les salles de sports et leurs business de cartes non contrôlées à l'entrée sont un défilé de gens, plutôt à l'aise, lorsqu'ils courent à une vitesse maximale sur les tapis de fitness et un point de chute pour leurs business.

Protégeons les mineurs de ces adultes qui pourrissent nos salles de remise en forme car ils sont dangereux pour nos jeunes et l'argent est là. Echirolles est gangrénée mais les médias nous oublient, c'est pourquoi j'en parle tout en étant lue et relue !

Nous ne sommes pas loin de Lyon,Marseille, Nîmes, Turin, Milan et Paris. Je lance juste une alerte sur ma ville qui chaque jour subit une vague de fraudes comme jamais.

L'écologie est à la base une science de l'environnement avant d'être une dérive politique "dégageant" les sans domiciles fixes par manque de gestion de crise et demandant une cagnotte à ses adhérents, dans quel monde vivons nous ?

Enfin, nous payons des taxes foncières et autres dans cette commune. Des parents font chaque jour des kilomètres en voiture afin de nourrir leurs familles et ici les impôts sont importants financièrement.

Mettez vous une minute à leur place, ils font des trajets incroyables tout en se rendant compte de l'ampleur des trafics et des fraudes au services publics (CAF, bus, faux papiers, la liste serait trop longue).

Je vous écris du haut de mon handicap et je vois bien qu'il  a un problème sur Echirolles. Vivre avec le handicap c'est aussi communiquer sur les fraudes qui rongent notre ville. Je suis lue et relue en Suisse, en Italie et en Espagne et de par le monde tout en faisant comprendre le fond de ce problème au plus haut niveau. Echirolles, n'est pas une image d'une ville de type John Fitzgerald Kennedy à l'américaine mais nous avons les pieds sur terre, en tous les cas pour ceux qui y résident !

Aimée

 

Copyright texte : Aimée / www.barcelonachinandega.fr

Copyrights photos : Aimée / www.barcelonachinandega.fr